Plus la force.

Anonyme

J'ai 19 ans et il se trouve que j'ai de plus en plus de mal à vivre normalement. J'ai une famille, un appart, de la bouffe, de l'eau, des consoles de jeu et des fringues mais j'ai de plus en plus de mal à vivre comme ça et lorsque je m'imagine dans 10 ans, avec un travail, des responsabilités, je ... je ne peux pas, j'ai l'impression que ce monde là n'est pas fait pour moi et il serait fort probable qu'un jour je pète les plombs de façon très très violente ... Mais que faire dans ce cas ? Je pense être à la recherche de la simplicité, de vivre de manière assez retiré des autres, je voudrais vivre avec la concience tranquille, en quête de spiritualité. Je pense très sincèrement que le monde actuel où je vie est en train de me détruire mentalement. A votre avis, que devrais-je faire ? S'il vous plait, répondez par commentaire.


Votre vote

OU voir les résultats

Commenter
22
Commentaires

Maya

Moi si j'étais toi, j'irais voir quelqu'un pour en parler (psy, travail social,...)

0

Cracks5

Un très bon conseil : ne va absolument pas voir un psy.
Il va sans doute seulement essayer de te trouver des "problèmes" (alors que tu n'en a pas), puis te faire prendre un traitement pour mieux te faire rentrer dans le moule de la société.
Je suis un peu comme toi, et je pense sérieusement partir vers d'autres horizons, c'est vraiment dommage de limiter les paysages de sa vie à moins d'un pourcent de ce que la terre a à offrir.

0

Jean Claude

Salut, je suis d'accord avec Ahmed. Voir un psychologue peut-être très utile pour faire le point. Si il ne te plait pas, n'hésite pas à en voir un autre.

0

chico

Faire des choix est difficile, mais garde à l'esprit que l'absence de choix, c'est l'absence de liberté. Trouver sa place dans notre société n'est pas quelque chose de facile, mais essayer de devenir quelqu'un de bien qui agit selon des valeurs qui sont importantes pour toi, c'est ce qui te rendra heureux. J'ai eu un passage comme toi, en plein dans mes études. Au lieu de continuer à étouffer, j'ai fait un break d'un an dans une association. Cette expérience m'a fait rencontrer des gens aux parcours variés, cela m'a ouvert sur des expériences de vie que je ne soupçonnais pas, échanger, discuter, voyager. J'ai repris les études ensuite en ayant travaillé entre temps, et je savais pourquoi je m'y remettais. J'ai l'impression que tu dois partir à la pêche aux idées, au lieu de te renfermer sur toi. Chaque personne que tu rencontreras t'apprendras quelque chose. Pas besoin de compétences particulières, il suffit d'avoir du temps : service civique européen, chantiers bénévoles à l'étranger ou près de chez toi, woofing, organisation de festivals, secourisme, croix-rouge, etc. Courage !

0

Louise

Un bon conseil: pars en voyage dans un autre pays, le depaysement te fera du bien!

0

GAZ

la vie est TRES courte,on sait quand ça commence,jamais quand ça finit.Profite des "petites" choses,et consulte un psy,ton problème est très répandu.

0

xj

ou inscris toi a un cours de kungfu, la premiere seance sera gratuite

0

xj

ou si t'as les moyens, va en vacances dans les iles au Cambodge, a la dure, dormant dans les hamacs a 2 dollars la nuit

0

xj

je te comprends! mon conseil: va chez decathlon, achete un sac a dos, une petite tente, sac de couchage, rechau a gaz, etc, et profite des vacances pour aller en stop depuis chez toi jusqu'en Ecosse.

0

jojo

ptain c est complique la....moi je te conseille un truc mon pote; vas voir un match de l equipe de france...ca détends, ca fait du bien

0

Coincoin

Pour commencer, dis toi que ta vie normale est déjà une vie enviable pour bcp de gens sur cette planète : "famille, un appart, de la bouffe, de l'eau, des consoles de jeu et des fringues" (bon les consoles de jeu répondent peut être au besoin le moins fondamental :))
Ensuite, pour éviter une vie qui te paraît déjà trop pesante, pose toi les bonnes questions : qu'est ce que tu aimerais faire ? La vie métro-boulot-dodo n'est pas une fatalité ! Si tu penses que tu aspires à une vie différente, vas-y, fais ce qu'il faut pour ! Tu veux être agriculteur ? Renseigne toi, tu veux être musicien, idem.
Si tu fais ce que tu aimes dans la vie, ton quotidien ne sera pas un fardeau !

0

Ahmed

Je te conseille d'aller voir un psy, moi c'est ce que je fais et ça m'aide GRANDEMENT...

0

V

La vie n'est pas un long fleuve tranquille.

PLus jeune j'avais le même ressenti que toi, de ne pas être à ma place entre autres. Des décénnies plus tard j'ai beaucoup de regrets.

C''est moche de regretter.

Fais tes choix, ils seront toujours les meilleurs tant que tu auras OSÉ!!

Courage, la vie passe vite, ne te la gâche pas...

0

Destal

Vivre est plus difficile que survivre. C'est quand tu n'as plus rien et que trouver un endroit pour dormir devient ton seul soucis que tu peux vraiment être heureux. Mais naturellement tes envies te poussent à vouloir plus, et avant même de t'en rendre compte, la joie d'enfin posséder se transforme en questionnements divers. Moi je rêve de vivre dans des contrées froides, loin de tout, là où un morceau de viande coûte trop cher pour se le permettre et où il vaut mieux chasser ta nourriture, là où si tu attrapes une maladie tu dois attendre le prochain hélicoptère pour la grande ville la plus proche. Un jour je le sais je partirai là-bas même si je dois en mourir, parce que je sens en moi l'appel de ces étendues gelées et de ses vents cinglants.

0

Bob

Voyager t'aidera probablement. Cela te permettra de réfléchir, de penser à autre chose, de déterminer quel chemin tu prendras plus tard :)
Partir loin peut t'aider à prendre conscience de ces différentes responsabilités dont tu parles et te rendre compte qu'au final ce n'est pas si compliqué que ça.
J'en ai fais l'expérience, je suis parti 6 mois à l'étranger et je peux te dire que tu reviens changé (physiquement et mentalement).

0

MuscaTacotin

Prends la peine d'apprécier les choses qui te plaisent, vraiment. Avoir des responsabilités peut faire peur, mais c'est un coup à prendre comme un autre, et elles ne vont pas te tomber dessus toutes en même temps ! Tu auras le temps de t'y habituer,et tu te rendras compte que c'est pas si difficile que ça. Ce qui importe, c'est d'aimer ce que tu fais, et de partager ça avec tes amis, ta famille. Te recroqueviller sur toi même nuira à toi comme aux autres. Il y a des gens qui t'aiment, pour qui tu comptes vraiment, et ça les fera souffrir si tu t'éloignes d'eux.
Regarde comme le monde est beau, comme il est bien fait ! Chaque jour, tu apprends et découvres des choses ! Et TOI, tu en fais parti, alors profites-en ! :-)

0

moi

J'ai vécu le même ressenti récemment et c'est dur à accepter mais tu as toute une planète remplie de merveilles toutes plus extraordinaire et différentes les unes que les autres, voyages fait toi une idée véritable du monde, une idée propre à toi même pour savoir où est ta place car si tu es la, elle aussi y est.

0

Anonyme

Vollipa : C'est facile à dire ...

Sam : Faire le tour du monde je sais pas, mais vivre quelques temps dans des pays étrangers pourquoi pas !

0

samsam194

Lache tout, fait un tour du monde, fait de l'humanitaire, bref change d'univers!
Je te conseil de regarder les film 99 franc et into the wild.

0

Anonyme

Merci pour votre commentaire "Quelqu'un"

0

vollipa

il faut juste vivre comme tu l'entend, te prend pas la tete, si il faut, demain, tu sera mort dans un accident, alors pense au présent, pas trop au futur, et laisse le passé.

0

quelqu'un

salut,
L'homme est fait pour des bonheurs simples et c'est normal qu'on soit pris de vertiges dans notre monde moderne. Ne perd pas ton temps, profite de chaque instant et met les à profit ; lis, cultive toi, évade toi, prend le temps
Tu es peut-être tout simplement fait pour des travaux humbles et proches de Dieu, comme les travaux manuels et la culture de la terre qui procurent un rapport direct entre l'effort consenti et le fruit des efforts.
Ne désespère pas, les choix sont difficiles à faire mais il faut souvent (toujours?) sacrifier le confort pour accéder au bonheur véritable.

0

Commenter